Prélèvement à la source : demande de numéro fiscal et de taux personnalisé ou individualisé

Prélèvement à la source : demande de numéro fiscal et de taux personnalisé ou individualisé

Publié le : 04/12/2018 04 décembre déc. 12 2018

Afin de permettre aux personnes ne disposant pas de numéro fiscal ou n’ayant pas la possibilité de moduler le taux de prélèvement à la source via l’espace personnel du site impots.gouv.fr, l’administration fiscale française a créé un formulaire, intitulé « 2043 », destiné aux contribuables résidents fiscaux de France d’effectuer par papier une demande d’attribution de numéro fiscal et de demande d’application d’un taux de prélèvement à la source personnalisé. En effet, à défaut de ces informations, un contribuable se voit automatiquement appliqué un taux neutre de prélèvement à la source.

Quels sont les salariés en mobilité internationale concernés par ce formulaire ?

Le dépôt de ce formulaire pourra être effectué par deux types de population de salariés en mobilité : - Les salariés impatriés en France à compter du 1er janvier 2018 afin d’une part de demander un numéro fiscal et d’autre part afin de faire une demande de taux personnalisé. - Les salariés français en mobilité à l’étranger n’ayant pas eu de revenus imposés en France au cours des 3 dernières années et revenant en France.

Pourquoi faire une demande de numéro fiscal ?

Le numéro fiscal est en principe octroyé à un salarié via le premier avis d’impôt sur les revenus. Ainsi, un salarié doit en principe attendre le mois d’août suivant l’année de son arrivée en France pour obtenir un numéro fiscal et être enregistré auprès de l’administration fiscale. Le formulaire 2043 permet d’enregistrer le salarié auprès de l’administration fiscale dès son arrivée du salarié. Ainsi, il devrait en principe recevoir une déclaration préremplie et donc un numéro de télédéclaration dès sa première déclaration.

Est-ce une formalité obligatoire ?

Cet enregistrement fiscal est non obligatoire. A ce jour, aucune sanction n’est prévue si le salarié n’effectue pas cette démarche.

Pourquoi le salarié devrait-il faire une demande de taux personnalisé ou individualisé ?

Le taux neutre s’applique par défaut aux salariés mentionnés ci-dessus. Or, ce taux neutre est déterminé uniquement sur la base du salaire net imposable perçu par le salarié. Il ne prend en compte ni le quotient familial ni les autres revenus que pourrait percevoir le contribuable ou les membres de son foyer fiscal. Il ne prend pas non plus en compte le fait que l’année d’arrivée est une année partielle avec un taux d’impôt favorable, le barème annuel étant néanmoins appliqué. Cette démarche pourrait être effectuée par des salariés ne souhaitant pas avancer ou régulariser un montant d’impôt trop important. L’impact sur le net perçu par le salarié peut être important. Aussi, bien qu’il n’existe pas à ce jour d’obligation légale ou jurisprudentielle d’information fiscale du salarié à la charge de l’employeur, nous vous recommandons d’ajouter au process d’arrivée en France ou de retour en France une information du salarié sur la possibilité d’ajuster à la hausse ou à la baisse le taux du prélèvement. A charge au salarié d’opter ou non pour la détermination d’un taux personnalisé. Cette information pourra notamment se faire dans le cadre de l’entretien fiscal d’arrivée en France en communicant le formulaire 2043 aux salariés via le compte rendu écrit d’entretien fiscal.

Quelles sont les conséquences pour l’employeur ?

Un nouveau taux sera communiqué par l’administration fiscale qui devra être appliqué par l’employeur dans un délai de 3 mois maximum après la demande du salarié.

Comment déposer le formulaire 2043 ?

Le formulaire 2043 est complété par le salarié et déposé auprès du Service des Impôts des Particuliers dont il dépend. Le salarié peut soit indiquer les salaires qu’il a perçu au cours de l’année en cours soit reporter une estimation des revenus de l’année à venir. Un justificatif d’identité et le cas échéant d’affiliation au régime obligatoire de sécurité sociale français devront être joints au formulaire.

Quels sont les risques pour le salarié d’effectuer cette demande ?

Une pénalité de 10 % s’applique si le prélèvement modulé à la baisse est inférieur de plus de 10% ou de plus de 200 € au montant de prélèvement qui aurait été effectué en application du taux neutre. Le taux de pénalité peut atteindre 50% lorsque le montant prélevé est de 0 €.

Et pour l’employeur ?

L’employeur qui applique le taux communiqué par l’administration fiscale n’encourt pas de pénalité pour erreur de taux s’il s’avère in fine que l’impôt prélevé est insuffisant ou trop important suite à une mauvaise estimation des revenus par le salarié. Les risques de l’employeur restent sur la détermination de la base imposable et sur le paiement de la retenue à la source.

Ce formulaire dispense t’il le salarié d’effectuer une déclaration annuelle des revenus ?

Bien que le formulaire 2043 s’apparente au formulaire 2042, il ne se substitue à l’obligation de déposer annuellement une déclaration d’impôt sur le revenu. Le taux de prélèvement à la source qui sera calculé sur la base de la déclaration de revenus 2042 déposée en N+1 se substituera alors au taux déterminé à partir du formulaire 2043 déposé en N.

Le salarié peut-il se faire assister pour faire cette déclaration ?

Afin d’éviter le risque d’erreur, et dans la mesure où la majorité des salariés n’ont pas les connaissances techniques leur permettant de déposer ce formulaire (rédigé uniquement en français), l’administration fiscale prévoit la possibilité pour un contribuable de se faire assister par un mandataire (même procédé que pour le dépôt d’une déclaration des revenus).   Sandra Thiry - Avocat Associée Mathieu Bazus - Avocat Directeur

Historique

  • Le casse-tête du prélèvement à la source pour les salariés en mobilité internationale
    Publié le : 10/12/2018 10 décembre déc. 12 2018
    We are vaughan
    La mise en place du prélèvement à la source au 1er janvier 2019 entraîne des questions complexes pour les salariés en mobilité internationale, qui ont quitté la France pour une mission à l’étranger, ou pour ceux qui arrivent en France. La détermination du domicile fiscal Le prélèvement à la sou...
  • Vaughan Avocats accompagne STELIA AEROSPACE dans la prise de contrôle de la start-up portalliance engineering
    Publié le : 05/12/2018 05 décembre déc. 12 2018
    Domaine d'expertise / Corporate
    Le cabinet VAUGHAN AVOCATS a conseillé STELIA Aerospace (acteur majeur dans le domaine des aérostructures, des sièges pilotes et des fauteuils passagers classe Affaires et Première Classe) dans le cadre de l’acquisition d’une participation majoritaire dans le capital social de la société PORTALLI...
  • Prélèvement à la source : demande de numéro fiscal et de taux personnalisé ou individualisé
    Publié le : 04/12/2018 04 décembre déc. 12 2018
    We are vaughan
    Afin de permettre aux personnes ne disposant pas de numéro fiscal ou n’ayant pas la possibilité de moduler le taux de prélèvement à la source via l’espace personnel du site impots.gouv.fr, l’administration fiscale française a créé un formulaire, intitulé « 2043 », destiné aux contribuables réside...
  • Enquêtes 2018 "Mobilité internationale" de Mercer
    Publié le : 08/11/2018 08 novembre nov. 11 2018
    Domaine d'expertise / International
    Jeudi 22 novembre, Sandra Thiry sera présente au petit-déjeuner organisé par Mercer autour des enjeux liés à la mobilité internationale des salariés. L’équipe Mobilité internationale de Mercer présentera notamment l'évolution du coût de vie, de la qualité de vie et du logement par zone géographi...
  • Infographie "Les conditions générales de vente"
    Publié le : 31/10/2018 31 octobre oct. 10 2018
    We are vaughan
    Les conditions générales de vente (CGV) encadrent la vente sur Internet. Il est important d’en cerner les contours et de s’assurer du respect des obligations légales. Avec Ludovic de la Monneraye, Vaughan Avocats vous présente les points essentiels à ne pas négliger pour la rédaction de vos CGV....
  • Données personnelles et TPE/PME (RGPD) - Google Atelier Numérique à Rennes
    Publié le : 29/10/2018 29 octobre oct. 10 2018
    We are vaughan
    Lundi 5 et mardi 27 novembre, à l'Atelier Numérique Google de Rennes, Ludovic de la Monneraye animera une conférence au sujet des enjeux du RGPD (Règlement Général européen sur la Protection des Données personnelles) pour les TPE et PME. Parmi les problématiques qui seront abordées : Appréh...
<< < ... 18 19 20 21 22 23 24 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.