Carnets d'actualités

Entrée en vigueur des nouvelles règles relatives aux travailleurs détachés et nouveau décret du 28 juillet 2020.

Entrée en vigueur des nouvelles règles relatives aux travailleurs détachés et nouveau décret du 28 juillet 2020.

Publié le : 31/07/2020 31 juillet juil. 07 2020

Les règles en matière de détachement de travailleurs effectués dans le cadre d’une prestation de service et de lutte contre la concurrence déloyale sont précisées par un décret du 28 juillet 2020 (Décret n° 2020-916 du 28/07/2020 - JORF du 29/07/2020 ).

Depuis le 30 juillet 2020, de nouvelles dispositions relatives au détachement sont en vigueur et notamment :
-    le salarié détaché doit bénéficier de la même rémunération qu’un salarié local effectuant la même fonction (et non seulement le salaire minimum) : il doit ainsi bénéficier des primes et avantages prévues par la loi et la convention collective française applicable ;
-    l’employeur doit prendre en charge les dépenses relatives au transport, repas, et hébergement pour les salariés détachés en France dans les mêmes conditions que les salariés locaux prévues par la loi et les conventions collectives françaises ;
-    au-delà de 12 mois de détachement (détachement de longue durée), l’intégralité du droit français doit être respecté (à l’exclusion des règles relatives à la conclusion et la rupture, aux clauses de non-concurrence et à la retraite complémentaire), alors que pendant la première année, seul un noyau dur de règles impératives s’applique.
Une prolongation de l’application des règles du noyau dur peut être accordée pour une durée de six mois lorsque l’exécution de la prestation le justifie.

Le décret du 28 juillet 2020 précise notamment :

-    les conditions de prise en charge des dépenses relatives au transport, repas, et hébergement ;
-    les cas dans lesquels l’allocation propre au détachement et les dépenses encourues du fait du détachement seraient exclues du calcul de la rémunération à verser au salarié détaché ;
-    les modalités pratiques de dépôt de la demande de prolongation de l’application du noyau dur (via le service SIPSI en précisant la durée et le motif).

Par ailleurs, le décret prévoit :

-    une procédure d’interdiction de prestation de service international en cas de non-paiement d’une amende administrative prononcée pour manquement à une obligation en matière de détachement ;
-    diverses mesures apportant des précisions sur les dispositions relatives à la carte d’identification professionnelle du bâtiment et des travaux publics.

Par Cécile Cottin-Dusart et  Marylisse Dequeker du département Mobilité internationale
 

Historique

<< < 1 2 3 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.